Poursuivant ma quête (vaine ?) de l’accessoire d’hydratation idéal pour m’accompagner dans mes sorties trail et running, j’ai eu le plaisir de tester le nouvel accessoire lancé par Kinetik. Plutôt spécialisée dans les vêtements et accessoires de compression et de récupération, la marque française fait une entrée remarquée dans domaine des accessoires dédiés au rangement et à l’hydratation en proposant un produit à bien des égards innovant. Je vous propose une présentation du Kinetik Rocket en vidéo avant de vous livre mon avis :

Les points forts : Ultra-légéreté et design

Disons le d’emblée, le tour de force de Kinetik est de nous offrir un accessoire d’hydratation ultra-léger, avec ses 65 grammes affichés sur la balance. Bref, véritable poids plume, le gilet d’hydratation a tendance à faire corps et à rapidement se faire oublier, surtout lorsqu’il n’est pas ou peu chargé. La capacité de rangement ne s’en trouve pour autant pas affectée puisque le Kinetik Rocket dispose d’une contenance de 3 litres, répartie en une  grande poche centrale, située dans le dos,  deux poches latérales et  deux emplacements sous les bretelles. Autrement dit, le gilet offre la possibilité d’emmener avec soi l’essentiel: la poche centrale permet de stocker au minimum une veste, ainsi qu’un autre vêtement, tandis que les deux poches latérales peuvent accueillir deux flasques (d’une contenance de 250-500 ml), les deux emplacements situés sous les brettelles étant quant à eux prévus pour le stockage des ravitaillements. L’autre réussite de Kinetik Rocket réside dans son design, particulièrement réussi, tant au niveau de son dessin que de ses couleurs (différentes versions étant d’ailleurs proposées selon les goûts).

Les ponts faibles : manque de stabilité et défauts de rangement

Si le Gilet d’hydratation proposé par Kinetik brille avant tout par sa légèreté et se révèle être un accessoire qui conviendra très bien à celles et ceux adeptes d’un certain minimalisme, certains détails viennent pourtant ternir le tableau, l’empêchant de devenir un produit incontournable. Les deux poches latérales d’abord, dédiées au stockage des flasques d’hydratation, ne sont malheureusement pas élastiques si bien que les bouteilles ont tendance à flotter et à bouger durant l’effort, procurant ainsi une sensation désagréable… Le constat est malheureusement le même lorsqu’on y glisse un smartphone, qu’il faudra donc préférer stocker dans la poche arrière, le rendant ainsi inaccessible durant l’exercice. Le Kinetik Rocket a en réalité les défauts de ses qualités : en proposant un accessoire ultra léger, la marque rogne par ailleurs sur le maintien et la stabilité du produit. A plein, le gilet d’hydratation a en effet tendance a remuer, en particulier au niveau de ses deux bretelles, qui apparaissent sans doute trop légères et/ou mal calibrées. A cet égard, on a du mal à imaginer pourvoir y  stocker une flask de 500 ml, ce qui est pourtant annoncé par la marque dans la fiche de présentation du produit… Bref, tout l’enjeu de l’utilisation de cet accessoire consiste à parvenir à équilibrer les charges, entre l’avant et l’arrière, mais surtout entre les deux bretelles, condition nécessaire pour pouvoir effectuer sa séance dans des conditions optimales. Dernier petit détail, mais non des moindres, on regrettera également l’absence de fermetures (zippée ou élastique), en particulier sur les deux poches situées sous les bretelles, qui empêche d’y stocker des gros ravitaillements ou encore ses clefs, au risque de les perdre en cours d’effort !

Le bilan

En dépit de ces quelques défauts – avec lesquels j’ai appris à composer au fil de mes sorties – le gilet d’hydratation Kinetik Rocket vient sans doute apporter une innovation majeure dans le domaine des accessoires d’hydratation dédiés au running et au trail, en proposant un compromis inédit entre (ultra-)légèreté et capacité de rangement. L’ayant utilisé aussi bien pour mes sorties courtes que longues, il semble s’adapter à toutes les conditions et distances (10 km, Semi, trails longs…). Il conviendra ainsi très bien aux coureurs adeptes de l’ultralight, en entrainement comme en compétition, voire aux randonneurs !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.